Rafael Grassi-Hidalgo

Né en 1969, Suisse – Diplôme des Beaux Arts de l’université de Madrid – Académie des Beaux Arts de Brera, Milan – Théorie et Science de l’Art, Écoles des Hautes Études en Sciences Sociales, Paris.

EXPOSITIONS PERSONNELLES récentes

2016  « En el Huracán del Ojo », Galerie Nieves Fenàndez, Madrid.
2013  « Ojo por Ojo », galerie Nieves Fernàndez, Madrid.
2012  « L’offre rencontre la demande » dans une paisible banque suisse, Raiffeisen Kuntsforum Winterthur. « Ojo por Ojo », Galerie 2.13PM, Paris (Catalogue).
2011  Recovered, Frosch & Portmann Gallery, New York. Chic Art Fair, Galerie 2.13PM, Paris.
2010 « Pinocchio et les onze mille vierges », Galerie Eric Mircher, Paris. « Del Arte de Matar el Tiempo », Galeria Nieves Fernàndez, Madrid.
2009  « Peintures », galerie 213PM, La Celle St Cloud.
2008  « Intimité des surfaces », Galerie Defrost, Paris. « Fakten und Resultaten », FAL, Clermont Ferrand. « Love me two times », L’attrape-couleurs, Mairie du IX, Lyon.
2007  « Chaque fois, première fois », Galerie DEFROST, Paris. « De l’art de tuer le temps », Fonds d’Art Moderne et Contemporain, Montluçon. (Catalogue)
2006  « Soll und Haben ». Villa Sträuli, Winterthur. (En parallele avec Bettina Carl). « …………………… (peintures) », Centre d’Art de Dompierre sur Bresbe. « La peinture, c’est là que je vis », Galerie Nieves Fernàndez, Madrid. (Catalogue)
2005  « Parcours 1999-2005 », Centre Culturel Valérie Larbaud, Vichy.
2004  La Coopérative de Mai, Clermont Ferrand.
2002  Galerie Eude, Barcelone, Espagne.
2000  « État des Lieux », Colegio de España, Cité Universitaire Internationale, Paris.

EXPOSITIONS COLLECTIVES récentes

2011  CHIC ART FAIR, Paris, Galerie 2.13PM. « Punto contra Punto », avec Pipo Hernàndez. Galerie Pelaires, Palma de Mallorca, Espagne.
2009  « Utopies prochaines. L’avenir ist nicht mehr hier » avec Bettina Carl, Kunstraum Winterthur. « Corps à corps », avec Anne Charlotte Depincé, Galerie Municipale de Vitry sur Seine. « Dezember Ausstellung », Kunsthalle Winterthur. Artefiera, Bologna, Galerie Nieves Fernàndez. « Pièces à part », Galerie Eric Mircher Paris. Unjurierte Ausstellung, Winterthur.
2008  SLICK, foire d’art contemporain. Galerie Defrost, Paris. Prix international de peinture « Fundacion Guasch-Coranty », Barcelone. Gegen Weiss, Curator Bettina Carl, White Space, Zurich. Art Cologne, Foire internationale D’Art Contemporain, galerie Nieves Fernàndez. Art Chicago, Foire International D ‘Art Contemporain, galerie Nieves Fernàndez.
2007  Art Cologne, Palma de Mallorca. Galerie Nieves Fernandez. Prix Européen de Peinture « Sovereign Art Foundation », Londres. Salon International de Peinture de Vitry-Sur-Seine, France. XXII Salon d’Art Contemporain de Montrouge. France
2006  Salon International de Peinture de Vitry-Sur-Seine (finaliste), France. « Art Paris », stand de la galerie Nieves Fernandez. Grand Palais, Paris. XXI Salon d’Art Contemporain de Montrouge. France « Les arts en balade », Clermont Ferrand, France. Offenen Ateliers, Villa Strauli, Winterthur, Suisse.
2005  Art Chicago, Foire International D ‘Art Contemporain, galerie Nieves Fernàndez. « Appartement 190 », Cité de Bien-Assis, Montluçon.
2004  « SHAKERS, acte IV », La Tôlerie, Clermont Ferrand. Art Cologne, Foire internationale D’Art Contemporain, galerie Nieves Fernàndez. « Horizons européens. Shakers, acte III » Château de la Louvière, Montluçon. Art Chicago, Foire International D ‘Art Contemporain, galerie Nieves Fernàndez. « Odaliscas Díscolas », dessins, médiathèque de Domérat. « H2O », Salon de la jeune création contemporaine, Vichy. Lauréat du Prix de Peinture. « Nous sommes tous des Contemporains ». Palais de la Louvière, Montluçon, France. Centre Culturel F. Mitterrand, Desertines.

FILMOGRAPHIE

2008 « La chute de l’Empire I » / « La chute de l’Empire II » / « Le Bal du Pendu »

COLLECTIONS

France : Collection Municipale d’Art Contemporain de Vitry-sur-Seine / Collection FRAC Auvergne/ Collection Passimessa, Clermont Ferrand / Colegio de España, Paris / Collection « SHAKERS », Montluçon.
Espagne : Collection Olor Visual , Barcelone / Collection PRISA, Espagne / Collection « TESTIMONI » de la Fondation La Caixa, Barcelone / Ministère des Affaires Etrangères
Italie : Ministère des Biens Culturels.

PRIX, BOURSES, RÉSIDENCES

2010  Bourse d’aide à la création, DRAC Auvergne.
2008  Lauréat du Prix International de Peinture « Novembre à Vitry ».  Bourse d’aide à la création, DRAC Auvergne.
2006  Bourse/Résidence de six mois au sein de la fondation « Villa Sträuli », Winterthur, Suisse. Aide de la DRAC Auvergne à l’achat de matériel. Finaliste au Prix International de Peinture de Vitry-Sur-Seine. France
2005  Allocation exceptionnelle du CNAP (Centre Nationale d’Arts Plastiques).
2004  Lauréat du Prix de Peinture au IV Salon des Jeunes Créateurs de Vichy (H2O)
2003/04  Bourse/Résidence « SHAKERS, résidence d’artistes », Montluçon.

Texte de l’exposition OJO POR OJO – Novembre 2012

Ne soyez plus des Saints Thomas qui ne croient que ce qu’ils voient alors que ce que l’on voit n’est souvent que chimère. Les images nous mentent. Non seulement elles nous mentent mais elles nous manipulent. A force d’être bombardés de propositions publicitaires nos esprits s’engluent et perdent leur sens critique. Elles nous imposent des valeurs esthétiques et morales, nous donnent l’illusion d’être libres alors que diffusées par millions elles ne nous laissent aucune porte de sortie possible.

Heureusement, de temps à autre, des images nous font l’effet d’une bombe. C’est le cas de la série « Imposteurs, combattants, traders, brothers et autre sujet de l’histoire » pour laquelle Rafael Grassi-Hidalgo utilise la peinture comme un détonateur. Il mène une bataille sans concession : peinture versus photo, singularité contre multiplicité. Il peint directement sur une photo éditée à plusieurs milliers d’exemplaires et lui redonne, par son intervention, une nouvelle identité, mais avec un sens détourné du message initial. C’est son regard, contre celui des marchands. Son œil contre le leur.

Ses portraits sont sans visage, sans pieds, sans mains, comme pour signifier l’anonymat dans lequel nous sommes plongés. Voilés, cachés, percés, masqués, les individus s’éloignent de leur réalité humaine pour devenir des icônes modernes. Les combattants sont habillés comme des casseurs avec leur capuche, leur tenue de sport et leurs attitudes provocantes. Les diplomates complotent au vu et au su de tous sous des burqas multicolores. Avec Abel et Caïn, Adam et Eve, Rafael Grassi-Hidalgo ose s’attaquer à de grands sujets de l’histoire en dévoilant leur pertinente contemporanéité. Caïn, reconnaissable à sa tête de mort, ne peut plus cacher ses envies de meurtre. Eve, parée de longs cheveux, révèle son désir de se jeter dans les bras du loup, sorte d’individu poilu se prélassant sans grand enthousiasme dans des berlines de luxe. Il n’y a plus de pudeur, plus de partie de cache-cache, plus de faux sourire, ici on joue franc-jeu. Dans un portrait extrême, le sujet se résume en 2 signes : une perruque blonde et une dentition sur fond noir !

Avec ironie et, beaucoup d’humour, Rafael Grassi-Hidalgo nous rappelle que nous pouvons, tout un chacun, questionner les images, changer de point vue et apprendre à nous servir de nos deux yeux. Comme dans une démarche artistique, il n’est pas intéressant de nous en tenir à ce qu’on nous donne, il faut aller plus loin, autrement, sans savoir toujours vers quoi, mais en étant sûr de ne jamais tourner en rond et de ne jamais aller où l’on ne veut pas, même si on nous l’impose.
Ojo por Ojo !

Rafael Grassi-Hidalgo
Infiltrado gris sobre fondo negro
acrylique sur toile – 50 x 40 cm – 2014

Rafael Grassi-Hidalgo
Infiltrado policromo
acrylique sur toile – 50 x 40 cm – 2014

Rafael Grassi-Hidalgo
Golden Boy II
acrylique sur toile – 90 x 70 cm – 2014