Ulrike Vidalain

Née en 1958, Allemagne – D.E. Grande Ecole de Pédagogie Sociale – Atelier de sculpture Arbre de Pierre – Atelier de gravure Daniel Prat.

EXPOSITIONS COLLECTIVES ET PERSONNELLES récentes

2016  Transformations multiples (Galerie 2.13 PM/Hôtel de ville La Celle Saint Cloud), M.A.C.Y. (Hospice St. Charles, Rosny-sur-Seine)
2015  M.A.C.Y. (Hospice St. Charles, Rosny-sur-Seine)
2014  10 ans de la Galerie 2.13 PM (Paris /La Celle Saint Cloud)
2013 Duos, collectif OKSEBO (Château de la Roche Guyon), Lumières, M.A.C.Y. (Hospice St. Charles, Rosny-sur-Seine), Ça pousse – ça presse, résidence à l’Arbre aux légumes, St-Marcel (Château de la Roche Guyon, Château de Gaillon, St-Marcel), Around drawing (Galerie 2.13 PM : Paris /La Celle Saint Cloud), Ici-ailleurs, M.A.C.Y. (Hospice St. Charles, Rosny-sur-Seine)
2012  Liens-lieu, M.A.C.Y. (Hospice St. Charles, Rosny-sur-Seine), Fils conducteurs, festival textiles (Hospice St. Charles, Rosny-sur-Seine), Les deux font la paire (Galerie 2.13 PM, La Celle Saint Cloud, Afynéo • 2008  Galerie 2.13 PM, la Celle Saint Cloud.Paris)
2011  De l’occident à l’orient et de retour (Galerie Europ’art, Aigues Mortes), Art d’ici & d’aujourd’hui (Les Damps), Avec Babiers, M.A.C.Y. (Hospice St. Charles, Rosny-sur-Seine), Silence de bêtes – Paroles d’artistes  (Musée de Vernon)
2010  Sakura  (Galerie 2.13 PM, La Celle Saint Cloud)
2009  Hommage à B.Vian « Les Hivernales », Hospice Saint Charles, Rosny / M.A.C.Y. Hospice Saint-Charles, Rosny / « Cadavres exquis » Musée A.Poulain, Vernon.
2008  Galerie 2.13 PM, la Celle Saint Cloud.
2007  Salon ART SHOPPING Carrousel du Louvre, Paris représenté par 2.13 PM / « Le temps du contemporain I » Mairie du IXeme , Paris / « Le temps du contemporain II » Hôtel des ventes de Drouot, Paris / « Gravures » Hospice Saint Charles, Rosny / « Jardin d’Hiver » Hospice Saint Charles, Rosny.
2006  Galerie 2.13 PM, la Celle Saint Cloud, France
« Afetos roubados no tempo » Galeria Capibaribe Recife/Pe/Bresil – Centre d’Art Contemporain du Luxembourg Belge, Belgique – M.a.c.y. Rosny, France
Museum « Schranne » Bad Königshofen, Allemagne – « 4 sauterelles chez le criquet », Freneuse, France – « Expo perso » Hospice Saint Charles, Rosny, France – « Gravures » Hospice Saint Charles, France
2005/06  «Afetos roubandos no tempo», Recife, Salvador, Bahia, Brasil Galerie KunstRaumAschach, Allemagne
2005  M.A.C.Y. Hospice Saint-Charles, Rosny, France – Galerie FLORABELIS, Paris, France – « Comme des bêtes » Vernon, France – « JARDINS SECRETS » CAC, les réservoirs, Limay, France – « Biennale de l’art contemporain » Saint Nom la Bretèche, France.
2004  «Le mois de l’art contemporain» Pont-Audemer, France – « Le goût de la morsure » Vernon, France.

Texte de l’exposition PASSAGES VERS L’INFINI – Mars 2010

Ailleurs, le monde est autre. Au-delà de nos frontières, de nos propres vies s’ouvrent des espaces insoupçonnés, inconnus, indescriptibles, que l’on ne peut qu’imaginer, effleurer, ressentir. Notre vérité profonde, l’existence des êtres les plus chers s’incarnent dans des objets, des moments précis et simples, des atmosphères particulières.

Tous ces petits instants précieux, toutes ces petites madeleines magiques, tous ces petits bonheurs essentiels à la progression de nos vies, Ulrike VIDALAIN en représente l’essence même dans des tableaux et des installations d’une sensibilité extrême.

A partir d’expériences personnelles, de mythes fondateurs ou de textes référents – le Roi des Aulnes et Faust de Goethe – elle bâtit une œuvre d’une force qui n’a d’égale que la fragilité des matériaux sélectionnés pour la construire. Dans la prolongation de la très belle exposition du Musée de Vernon, nous avons choisi de présenter des œuvres dont la plupart évoque le lien entre souvenir et devenir, fragilité et intensité, passé et avenir. Elles illustrent les différentes formes de passages, plus ou moins conscients et ritualisés, indispensables à notre existence d’être humain. Un passage, à la fois lieu, moment et sentiment, est l’acceptation volontaire ou involontaire de quitter une terre connue pour une terre inconnue, la capacité à surmonter l’angoisse pour atteindre une autre rive.

Mélancoliques, parfois même austères mais jamais morbides, les œuvres d’Ulrike VIDALAIN affrontent la mort et la souffrance sans se départir de douceur, d’espérance et de beauté. Elles ne nous plongent jamais dans l’angoisse, ne nous conduisent jamais vers le néant. Bien plus, elles nous rassurent sur les passages vers l’infini et inscrivent en nous l’apaisement nécessaire au dépassement de nos craintes les plus secrètes.

Ulrike Vidalain – Présences Silencieuses 10
Technique mixte

Ulrike Vidalain – Nouvelles racines Yggdrasil
Terre cuite – Raku

Ulrike Vidalain – Zeitkleid
Installation